Offre publique initiale (IPO)

Offre publique initiale (IPO)

L’introduction en bourse d’une entreprise est appelée Initial Public Offering (IPO). Il s’agit du premier moment où une entreprise propose des actions à l’achat au public.

De nombreuses entreprises décident d’effectuer une IPO pour permettre aux parties prenantes de vendre leurs actions au public. Les start-ups, les entreprises en croissance ou les entrepreneurs ayant besoin de capitaux choisissent souvent la voie de l’introduction en bourse pour lever des fonds en vue d’un développement ultérieur. Avant une introduction en bourse, un comité composé d’experts en finance et en surveillance devrait être constitué pour examiner tous les processus nécessaires.

Une fois qu’une entreprise a réalisé son introduction en bourse, elle peut également décider à l’avenir de lever des fonds supplémentaires par le biais de placements secondaires. Le fait d’être une entreprise ouverte au public a ses propres avantages, comme le fait que ses employés peuvent être les actionnaires, de sorte qu’ils seraient probablement plus motivés pour aller travailler. Dans certaines circonstances, la réalisation d’une introduction en bourse peut également améliorer la réputation et la crédibilité d’une entreprise.

Toutefois, après une introduction en bourse, la valeur de l’entreprise sera probablement évaluée en fonction du cours de l’action, ce qui pourrait jeter une ombre sur sa performance réelle. Certaines entreprises pourraient également augmenter artificiellement la valeur de leurs actions, ce qui pourrait finalement poser problème.

IPO vs. ICO

Bien que souvent présentées comme des notions analogues et comparables, les IPO et les ICO (Initial Coin Offerings) sont des choses très différentes. Les introductions en bourse s’appliquent généralement à des entreprises établies qui vendent des parts de propriété partielle de leur entreprise afin de lever des fonds. D’autre part, les ICO sont principalement utilisées comme mécanisme de levée de fonds, permettant aux entreprises de collecter des fonds pour leur projet à un stade précoce (les investisseurs n’achètent pas la propriété de l’entreprise).

En outre, les IPO sont fortement réglementées par les autorités gouvernementales et fonctionnent généralement bien dans des environnements centralisés. En revanche, il n’y a pas de réglementation pour les ICO et les risques ont tendance à être beaucoup plus élevés.

Token Boost

Commencez à trader dès maintenant

Investissez dans les cryptos et trader vos devises numériques sur les différentes plateformes.

Laisser un commentaire

Crypto logo

Token Boost, votre e-magazine français 100% crypto & DeFi.

Contact

54, impasse Toussaint, Lorainville