Transaction en bitcoin

Transaction en bitcoin

Les transactions Bitcoin sont sécurisées par des signatures numériques et sont envoyées entre les portefeuilles Bitcoin. Chaque utilisateur du réseau Bitcoin peut voir chaque transaction jamais effectuée via la blockchain Bitcoin.

Il n’y a pas de bitcoins, seulement des enregistrements de transactions en bitcoins

Tout d’abord, la partie un peu déroutante : les bitcoins n’existent nulle part, même pas sur un disque dur. Certes, on parle de quelqu’un qui possède des bitcoins, mais si l’on cherche une adresse bitcoin précise, on ne trouve pas de bitcoins numériques. On ne peut pas faire référence à un objet physique, ni même à un fichier numérique, et dire : ceci est un bitcoin.

Au lieu de cela, il n’y a que des enregistrements de transactions entre différentes adresses avec des crédits qui ont soit augmenté soit diminué. Chaque transaction qui a été effectuée est enregistrée dans un registre public (ledger) appelé blockchain. Si l’on veut calculer le solde d’une adresse bitcoin quelconque, il faut le calculer via la blockchain, car aucune information n’est enregistrée dans l’adresse.

A quoi ressemble une transaction en bitcoins ?

Lorsqu’Alice envoie quelques bitcoins à Bob, cette transaction contient trois informations :

Une entrée: c’est un enregistrement de l’adresse de l’expéditeur qui a précédemment envoyé ces bitcoins à Alice (elle les a reçus de son amie Eve).Une quantité: c’est la (sous-)quantité de bitcoins qu’Alice envoie à Bob.Une sortie: c’est l’adresse Bitcoin de Bob (adresse du destinataire).

Comment envoyer des bitcoins ?

Pour envoyer des bitcoins, il faut deux choses : une adresse bitcoin et une clé privée. Une adresse bitcoin est générée de manière aléatoire et se compose d’une suite de lettres et de chiffres. La clé privée est une autre suite de lettres et de chiffres, mais contrairement à l’adresse bitcoin, elle est gardée secrète.

On peut se représenter l’adresse bitcoin comme un casier avec une porte en verre. Tout le monde sait ce qu’il y a à l’intérieur, mais seule la clé privée peut ouvrir le casier et y mettre ou en retirer des choses.

Lorsqu’Alice veut envoyer des bitcoins à Bob, elle utilise sa clé privée pour signer un message contenant l’entrée (la transaction précédente des bitcoins), la quantité et la sortie (l’adresse de Bob).

Elle envoie ensuite ses bitcoins depuis son portefeuille vers le réseau Bitcoin. Là, les mineurs de bitcoins vérifient la transaction, la placent dans le bloc de transaction et la résolvent éventuellement.

Pourquoi faut-il parfois attendre qu’une transaction soit confirmée ?

Comme une transaction doit être confirmée par les mineurs, on est parfois obligé d’attendre qu’ils aient fini d’extraire (miner). Le protocole Bitcoin est configuré de manière à ce que chaque bloc mette environ dix minutes à être miné. Certains commerçants font attendre l’utilisateur jusqu’à ce que le bloc soit confirmé. D’un autre côté, certains commerçants n’attendent pas que la transaction soit confirmée. Ils prennent le risque et supposent que l’on n’essaiera pas de dépenser ses bitcoins pour autre chose avant que la transaction ne soit confirmée.

Cette pratique est courante pour les transactions de faible montant (micropaiements), pour lesquelles le risque de fraude n’est pas aussi élevé. Chaque bénéficiaire peut décider lui-même du nombre de confirmations qu’il exige. Le principe est qu’un plus grand nombre de confirmations rend la transaction plus sûre, mais la ralentit également.

Que se passe-t-il lorsque la quantité d’entrées et de sorties n’est pas la même ?

Comme les bitcoins n’existent que sous forme d’enregistrements de transactions, de nombreuses transactions différentes peuvent être liées à une adresse bitcoin spécifique. Peut-être que Jane a envoyé deux bitcoins à Alice, que Philip lui a envoyé un bitcoin et qu’Eve n’en a envoyé qu’un – tous sous forme de transactions séparées à des heures distinctes. Ils ne sont pas automatiquement convertis dans le portefeuille d’Alice en six bitcoins existants dans un fichier, mais ils sont simplement présents sous forme d’enregistrements de transactions différents. Si Alice veut envoyer des bitcoins à Bob, son portefeuille tentera d’utiliser des enregistrements de transactions avec des quantités différentes, qui s’ajouteront à la quantité de bitcoins qu’elle voulait envoyer à Bob.

Il est possible que le portefeuille d’Alice ne contienne pas la quantité exacte d’enregistrements de transactions pouvant être ajoutés qu’elle souhaite envoyer à Bob. Si Alice souhaite envoyer 1,5 BTC à Bob et qu’aucune des transactions qu’elle a dans son portefeuille ne correspond à cette quantité ou ne peut être additionnée à cette quantité, voici ce qui se passe : Alice envoie à Bob les deux bitcoins qu’elle a reçus de Jane. Jane est l’input et Bob l’output. Mais comme Alice veut envoyer la quantité de 1,5 BTC, son portefeuille crée automatiquement deux outputs pour sa transaction : 1,5 BTC à Bob et 0,5 BTC à une nouvelle adresse qui a été créée pour garder la monnaie de Bob pour Alice.

Il y a des frais de transaction ?

Les frais de transaction sont calculés en fonction de différents facteurs. Certains portefeuilles permettent de fixer manuellement les frais de transaction. Plus les frais sont élevés, plus la transaction est rapide. Toute part d’une transaction qui n’a pas été prise par le destinataire ou comme monnaie d’échange est considérée comme une taxe. Celle-ci est ensuite versée en bonus au mineur qui a réussi à calculer le bloc de transaction. Toutefois, pour les virements à l’étranger, les frais de transaction sont généralement bien inférieurs aux frais de transaction habituels des banques.

Que se passe-t-il si l’on ne veut envoyer qu’une partie d’un bitcoin ?

Les transactions en bitcoins sont divisibles. Un satoshi représente un cent millionième de bitcoin. Il est possible d’envoyer une transaction en bitcoin par quantité de 5 430 satoshi.

Termes associés

  • Attaque à 51%.
  • Application Specific Integrated Circuit (ASIC).
  • Bitcoin.
  • Nombre de Bitcoin.
  • Bitcoin ATM.
Token Boost

Commencez à trader dès maintenant

Investissez dans les cryptos et trader vos devises numériques sur les différentes plateformes.

Laisser un commentaire

Crypto logo

Token Boost, votre e-magazine français 100% crypto & DeFi.

Contact

54, impasse Toussaint, Lorainville